Pourquoi et comment réduire sa facture d’électricité?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Le savez-vous ?

- L’électricité que vous payez aujourd’hui sera 2 à 3 fois plus chère d’ici quelques années ?

- La croissance économique  (9% par an) induit une croissance de la demande d’énergie d’environ 10% par an ?

N’attendez pas de subir les futures contraintes réglementaires et économiques. Réagissez maintenant en adoptant de comportement pour la maitrise de votre énergie.

Maîtriser son énergie c’est quoi ?

- Lancer un audit énergétique avec pour perspective une réduction de ses coûts énergétiques

- Démarrer une optimisation de ses process énergivores existants

- Mettre en place des solutions pour piloter les équipements consommateurs d’énergies et analyser les dérives de fonctionnement.

Un audit énergétique, pour quoi faire ?

C’est pour :

- Etablir le bilan de la situation énergétique globale d’une entreprise, d’un secteur, d’une activité ou d’une utilisation de l’énergie.

- Définir des indicateurs et des objectifs d’efficacité énergétique.

- Quantifier les potentiels d’économies d’énergie.

- Elaborer un plan d’action d’amélioration de l’efficacité énergétique.

Un audit énergétique pour qui ?

Tous les acteurs économiques, tous secteurs confondus, sont concernés à partir du moment où vos dépenses énergétiques sont significatives.

Maîtrise de son énergie : Les 3 raisons économiques

Maitriser son énergie c’est :

- Maîtriser la hausse du coût des énergies

- Réduire ses factures énergétiques

- Optimiser son outil de production

Maîtrise de son énergie : Les 3 raisons environnementales

Maîtriser son énergie c’est :

- Limiter votre empreinte carbone

- Consommer moins en consommant mieux

- Sensibiliser vos équipes

Maîtrise de son énergie : Les 3 raisons réglementaires

Maîtriser son énergie c’est :

- Anticiper sur des tarifs réglementés

- Anticiper les taxes environnementales

- Préparer votre entreprise aux futurs cadres légaux

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »